ENFANT : LAPSYDÉ

Le laboratoire explore le développement du cerveau, en lien avec les capacités cognitives des enfants. Dans le cerveau de chaque enfant, adolescent ou adulte, des heuristiques très rapides et intuitives ou biais cognitifs, et des algorithmes logiques peuvent entrer en compétition à tout moment. C’est ce qu’on appelle des "conflits cognitifs".

Pour les dépasser, l’adaptation de l’ensemble du cerveau, c’est-à-dire l’intelligence ou la flexibilité, dépend de la capacité de contrôle exécutif (en lien avec les émotions et les sentiments) à inhiber les heuristiques et à activer les algorithmes, au cas par cas, selon le contexte. C’est la dynamique ontogénétique de ce contrôle exécutif que le LaPsyDÉ explore, grâce à l’imagerie cérébrale (IRM et EEG haute densité) et à la psychologie expérimentale.
Grégoire Borst, directeur de l'unité LaPsyDÉ


L'unité : Laboratoire de Psychologie du Développement et de l'Éducation de l'Enfant (LaPsyDÉ)
Parmi les 6 unités hébergées, Cyceron héberge l'unité de recherche LaPsyDÉ "Laboratoire de Psychologie du Développement et de l'Éducation de l'enfant" qui étudie les mécanismes du développement et des apprentissages. Créé, il y a plus de 20 ans, l'unité comporte aujourd'hui 42 chercheurs, enseignants-chercheurs, post-doctorants, doctorants et ingénieurs de recherche. En 2007, le LaPsyDÉ fait la première étude en imagerie cérébrale chez l'enfant en France à Cyceron.

Le LaPsyDÉ a su créer, au fil du temps, un partenariat fort avec la Direction Académique du Calvados ainsi qu'avec des dizaines d'établissements scolaires, dans le but de mener des travaux de psychologie expérimentale et d'imagerie cérébrale, de l'enfant à l'âge adulte (afin d'étudier l'évolution des capacités liées aux différentes capacités cognitives : de la perception à l'imagination).
En savoir plus